S’ADAPTER

Ces derniers mois, nous avons du faire face à de nombreux changements et adapter nos habitudes, notre façon de vivre de façon radicale.

Ces changements peuvent être source de stress, de fatigue (physique et/ou nerveuse), de confusion.

Heureusement la nature est là pour venir à notre secours ! Je pense notamment aux Fleurs de Bach.

Bien souvent, on connaît les Fleurs de Bach grâce au remède d’urgence – Rescue, ce mélange de plusieurs élixirs floraux permettant de retrouver le calme et sérénité en cas de choc, de gros stress.

Mais il existe 38 élixirs floraux élaborés par le Dr Bach, permettant de réguler les humeurs / émotions. Les Fleurs de Bach sont en effet des remèdes naturels qui traitent les émotions, les sentiments, les humeurs et non les maladies. Chacune des Fleurs de Bach est ainsi une réponse individualisée à un déséquilibre émotionnel. En rétablissant l’équilibre, les élixirs de Bach contribuent à retrouver bien-être et sérénité.

WALNUT (Noyer commun) est l’un de ces élixirs. Et je trouve qu’en ce moment il gagne à être connu.

Walnut est la fleur de l’adaptation et du changement : un remède contre les effets du changement, utile à tous les moments de transition de la vie. Cet élixir aide à garder sa constance, ses certitudes, sa force intérieure en toutes circonstances.

Je le recommande souvent aux jeunes parents pour faire face aux premières semaines avec bébé et à la tempête émotionnelle (entre autre!) que la naissance peut engendrer 🙃

Mais actuellement nous avons tous un peu besoin de retrouver nos repères et cet élixir est justement là pour ça !

Il faut prendre 4 gouttes pures sous la langue ou diluées dans un verre d’eau, 4 fois par jour, pendant 1 mois, pour observer son efficacité.

Et vous quelle est votre expérience / connaissance des Fleurs de Bach ?

L’EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE

L’équilibre acido-basique est indispensable au maintient de l’équilibre dans l’organisme (homéostasie). Il s’agit d’une fonction du corps humain qui vise à réguler le pH du plasma sanguin. Le pH sanguin, qui mesure la concentration en acidité de l’organisme doit rester stable, autour de 7,4 (7,38 à 7,42). Cette neutralité acido-basique est une priorité pour le corps : inférieur à 7 (acidose) ou supérieur à 7,8 (alcalose) le pH plasmatique provoque la mort !

Pour maintenir cet équilibre acido-basique, l’organisme fait notamment appel à la fonction respiratoire (les poumons expirent le gaz carbonique) et aux reins (qui filtrent l’acide urique du sang). Quand l’acidité est trop importante pour être éliminée dans un temps imparti par les reins et les poumons, elle est stockée dans les tissus conjonctifs, ce qui permet de garder le pH du sang proche de la neutralité recherchée. 

La nuit, la production d’acide diminue. Les tissus conjonctifs pourront alors éliminer leur excès d’acide dans le sang pour l’éliminer ensuite par les reins et les poumons. C’est une période de nettoyage.

Le problème de notre mode de vie moderne est qu’il est très acidifiant pour le corps (alimentation, stress, manque d’activité physique). Et un trop grand déséquilibre (excès d’acidité) peut à terme poser des problèmes de santé importants.

En effet, si les poumons et les reins sont dépassés, l’organisme va pomper les sels minéraux dans les os riches en minéraux alcalins pour tamponner l’acidité, provoquant l’affaiblissement de la masse osseuse, qui peut se traduire par de l’ostéoporose, une fatigue chronique ou encore des calculs rénaux.

En outre, si les acides stockés dans les tissus conjonctifs sont trop nombreux et ne peuvent être éliminés durant la nuit, ils vont rester « coincés » dans ces tissus, provoquant de l’inflammation dans l’organisme pouvant se manifester de différentes façons : douleurs ostéo-articulaires, reflux gastriques, eczéma, troubles du sommeil, hypertension, baisse des défenses immunitaires

Cet excès d’acidité peut provenir de différentes causes : manque d’activité physique, trop de stress, hydratation insuffisante, mais surtout une alimentation trop acide ou acidifiante. Ce déséquilibre est notamment lié à notre consommation excessive de sel qui contribue à acidifier l’organisme. Lorsque vous consommez du sel de table (que l’on retrouve dans la grande majorité des charcuteries, le pain, le fromage et les plats industriels), il s’agit de chlorure de sodium. Or, le chlorure est acidifiant pour l’organisme et contribue ainsi à rompre l’équilibre acido-basique. D’autres facteurs alimentaires peuvent favoriser l’acidité : les sodas, le café en grande quantité et les excès de protéines animales notamment de viande rouge et de produits laitiers.

A l’inverse, la consommation de fruits et légumes apporte de nombreuses charges alcalinisantes. Il s’agit donc d’aliments à favoriser. De même que les huiles végétales (première pression à froid) riches en oméga 3 (anti-inflammatoire) telles que l’huile de colza, de lin, de cameline ou de noix.

En résumé, pour rétablir notre équilibre acido-basique, il faut :

  • Réduire la consommation de sel en limitant notre consommation de sel de table et en évitant les aliments très riches en sel (charcuterie, fromage, plats préparés, chips, pain, pizzas, etc.) ainsi que les protéines animales (viande et produits laitiers en particulier)
  • Supprimer les sodas
  • Limiter le café
  • Limiter l’exposition aux pesticides, au tabac et à l’alcool
  • Consommer des légumes, des fruits et des huiles riches en oméga 3 quotidiennement
  • Privilégier la cuisson des légumes à la vapeur douce 
  • Boire au moins 1,5 litres d’eau / jour (idéalement une eau peu minéralisée pour ne pas fatiguer les reins)
  • Pratiquer une activité physique et des exercices de respiration pour stimuler les émonctoires peau et poumons (évacuation des toxines acides)
  •  Dormir suffisamment et gérer son stress

WORK IN PROGRESS

Quoi ? T’es prof de yoga et tu ne touches pas le sol en grand écart (Hanumanasana pour les intimes) ?!!

Et bien non ! Je ne fais pas partie de la team « Elastic Girls »🤸🏻‍♀️

Evidemment je travaille régulièrement ma souplesse dans ma pratique personnelle, mais cela ne signifie pas que j’exécute à la perfection toutes les postures du yoga.

Je ne considère d’ailleurs pas cela comme une fin en soi. Le yoga va bien au delà de la pratique physique. Il ne faut pas confondre yoga et contorsionnisme!

Le yoga, c’est avant tout l’union du corps et de l’esprit. Une discipline qui permet d’apaiser le mental grâce au mouvement et à la respiration.

Les asanas (postures de yoga) sont ainsi un moyen et non une fin ! Un moyen d’étirer, de renforcer, de stabiliser le corps ET l’esprit pour parvenir à cet état d’union. Ce qui est intéressant, c’est le chemin que l’on parcourt dans la réalisation d’une posture, pas la posture elle-même. Etre à l’écoute de son corps, de ses possibilités et de ses sensations (qu’elles soient confortables ou non) – dans une grande bienveillance, sans compétition ni comparaison avec le voisin de tapis 😌

Chaque corps est différent et ce qui peut être une posture simple, agréable pour certains peut s’avérer difficile voir impossible pour d’autres. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas pratiquer les postures difficiles, au contraire ! C’est bien souvent celles dont on a le plus besoin ! Mais il est important de garder en tête que, même si on ne peut pas (pour l’instant) réaliser la posture la plus aboutie, c’est ok! On est juste là où l’on doit être : ici et maintenant 🧘🏾‍♀️

Prendre du plaisir, s’amuser, et peut-être qu’un jour, les postures les plus acrobatiques finiront pas fonctionner … ou pas! Et c’est très bien comme ça 😉

GRANOLA

Une nouvelle idée pour un petit déjeuner (ou une collation) sain et gourmand 😋

Facile et rapide à préparer (et se conserve longtemps), le granola maison est bien meilleur et beaucoup moins sucré que ceux du commerce (et sans additifs suspects)🌱

Il vous apportera des glucides à index glycémique bas (apporte de l’énergie et évite coup de pompe et fringales), des fibres, du magnésium, des protéines végétales et du bon gras🥥

Vous pouvez le consommer avec un peu de compote (sans sucres ajoutés) ou de yaourt (végétal ou de brebis)🥄

Pour la recette, c’est par ici 👇:

Ingrédients :

  • 3 cuillère à soupe de miel ou sirop d’érable,
  • 3 cuillère à soupe d’huile de coco,
  • 200 grammes de flocons d’avoine,
  • 70 grammes de graines (courge, tournesol, sésame, chia) et d’oléagineux (noix, noisettes, amandes/cajou…) au choix,
  • Des épices : cannelle, vanille, …

1. Préchauffer le four à 150°C. Tapisser une plaque de papier cuisson, qui servira à déposer la préparation de granola.

2. Dans un bol mélanger les flocons d’avoine avec les fruits à coque (au choix : amandes, noisettes, noix de cajou, etc) et les graines (graines de chia, graines de sésame,…) puis incorporer l’huile de coco avec le miel (ou sirop d’érable).

3. Répartir le tout sur la plaque avec le papier cuisson et enfourner dans le four pour une bonne vingtaine de minutes (mélanger à mi parcours). Les céréales doivent dorer (mais pas trop colorer non plus).

Enjoy!

Conservation : le granola se conserve dans une boîte hermétique, un bocal en verre… à température ambiante et dans un endroit sec.

Les piliers de la naturopathie

La naturopathie est une pratique visant à équilibrer le fonctionnement de l’organisme par des moyens uniquement naturels.

Mais quels sont ces moyens ?

On retrouve différentes techniques pouvant varier selon les praticiens : utilisation des plantes, de l’eau, de la lumière, micronutrition, massage, réflexologie, énergétique, …

Mais il existe 3 méthodes incontournables, qui forment le socle de base de la naturopathie : l’alimentation, l’exercice physique et la gestion psycho-émotionnelle.

Ces 3 piliers sont essentiels pour garantir la réussite d’un programme de naturopathie. En effet, sans mise en place d’une bonne hygiène de vie, les autres techniques n’auront qu’une efficacité très limitée et peu d’effets sur le long terme.

Il s’agit de la grande différence avec la médecine allopathique : en naturopathie on travaille sur le terrain de la personne, on ne cherche pas à faire disparaître (momentanément) un symptôme mais à comprendre quelle en est la cause première pour agir dessus par des modifications dans l’hygiène de vie et grâce à l’aide des autres techniques naturelles pour optimiser l’effet.

Moralité : en consultant un naturopathe, ne vous attendez pas à recevoir des potions magiques naturelles pour faire disparaître vos problèmes 😜 En revanche vous pouvez vous attendre à un accompagnement naturel et bienveillant pour vous aider à améliorer votre hygiène de vie (par l’alimentation, l’exercice physique et la gestion du stress/des émotions) sur le long terme afin d’optimiser votre bien-être, booster votre vitalité et prévenir des complications ! (sinon passez votre chemin, vous êtes tombés sur un charlatan 😅)

EQUILIBRE

L’équilibre c’est la juste proportion entre des éléments opposés, entre des forces antagonistes, d’où résulte un état de stabilité, d’harmonie.

En cette période si particulière, gérer les oppositions et trouver un état stable peut s’avérer d’autant plus délicat : rester à la maison / retourner travailler, se protéger / prendre des risques, retrouver ses proches / mettre de la distance, regarder sa responsabilité / accuser les autres, attendre / agir…

Il n’y a pas de vérité absolue, chacun trouvera son équilibre à sa façon. Mais pour vous y aider, voici quelques astuces naturo-yoga 🌱:

  • quand vous sentez que vous perdez votre équilibre, prenez quelques minutes pour prendre du recul sur la situation, l’observer sans jugement, avec bienveillance, et faire quelques respirations alternées « nadi shodhana » : on bouche la narine droite avec le pouce et on inspire à gauche, puis on bouche la narine gauche avec l’index et on expire à droite, on ré-inspire à droite, puis on expire narine gauche et ainsi de suite pendant 5 à 10 min,
  • pratiquez des postures d’ancrages et d’équilibre pour entraîner votre corps et votre esprit à conserver leur stabilité même dans des situations instables,
  • soignez votre assiette et veillez à avoir un apport suffisant notamment en magnésium (céréales complètes, amandes, bananes, …) et en oméga 3 (huiles de colza, lin, cameline et poissons gras) pour aider le système nerveux à fonctionner en mode zen.
  • faites une cure de plante adaptogène comme la rhodiola ou l’ashwagandha peut aussi vous aider à faire face aux déséquilibres, aux aléas de la vie.

Pour plus de conseils, contactez-moi pour une consultation personnalisée.

LES EMONCTOIRES

Les émonctoires ont un rôle essentiel pour notre santé : ce sont les organes éliminateurs, ceux qui permettent au corps de se débarrasser de ce qui l’encombre et ainsi de maintenir son équilibre de fonctionnement (homéostasie)🍋

Les principaux sont : le foie, les intestins, les reins, les poumons, la peau.

Les émonctoires sont les premiers organes à faire les frais d’une mauvaise alimentation ou d’une mauvaise hygiène de vie🍔

Et lorsque les émonctoires ne peuvent plus fonctionner correctement (car trop sollicités ou surchargés), l’équilibre du corps est menacé : les déchets ne pouvant être éliminées s’accumulent, créant différents problèmes selon leur nature (en naturopathie on distingue les déchets acides et les mucosités) : inflammation, douleurs, affaiblissement du système immunitaire, maladies chroniques, dérèglements hormonaux, problèmes des poids, problèmes de peau, etc.

D’où l’importance de prendre soin de nos émonctoires grâce à une alimentation saine, de l’exercice physique régulier, une bonne gestion psycho-émotionnelle, et des cures détox aux changements de saisons 🍃Les cures détox vont permettre de remettre en bon état de fonctionnement ces organes clés pour notre bien-être et notre vitalité !

CONFINEMENT OU DECONFINEMENT ?

Le déconfinement a commencé 🤗 Peut-être que vous allez reprendre le chemin du bureau, que vos enfants retournent à l’école et que vous profitez de cette liberté retrouvée !

En ce qui me concerne, tout cela n’est pas pour tout de suite… Le télétravail et l’école se poursuivent à la maison. Du coup, les cours de yoga et les consultations naturo resteront en visio pour les prochaines semaines ! 

Si comme pour moi, votre confinement se poursuit (un peu plus cool quand même 😉), voici quelques idées de routines bien-être pour garder la pêche 🍑 :
– Lister 3 gratitudes par jours,
– Pratiquer quelques minutes de respiration consciente type nadi sodana (respiration alternée) ou cohérence cardiaque le matin au lever et/ou le soir au coucher,
– Bloquer chaque jour un créneau de 30 min (ou +) pour faire du sport, du yoga et/ou aller marcher,
– Eviter le grignotage : gardez un rythme de repas « classique » et privilégiez un vrai goûter si besoin composé d’un fruit frais et d’un carré de chocolat noir ou de quelques noix/amandes,
– Limiter les excitants type café, sodas et alcool pour favoriser un sommeil réparateur,
– Pensez à boire de l’eau (ou des tisanes – sans sucre!) tout au long de la journée.

Pour des conseils personnalisés, prenez rdv pour une consultation de naturopathie à distance👩‍💻

PRESENTATION

Voilà maintenant quelques temps que vous suivez mes activités sur internet (et je vous en remercie) ! Certains me connaissent personnellement, mais pour les autres, il est grand temps que je me présente !😊

Je m’appelle Carole, j’ai 35 ans, je suis maman d’un petit garçon de bientôt 4 ans (!), j’habite à Paris mais je suis originaire du sud (Marseille précisément), et suis … professeur de yoga et naturopathe !🧘🏻‍♀️

Mais cela n’a pas toujours été le cas : dans une autre vie, j’étais juriste-fiscaliste dans le domaine du conseil en gestion de patrimoine ! Rien à voir avec le bien-être et la santé naturelle !🌱

Durant près d’une décennie j’ai exercé ce métier de juriste de mon mieux. Sans conviction, je suis entrée dans une « routine » où je me sentais en sécurité, mais une petite voix au fond de moi me chuchotait que ma place n’était pas là …
A l’inverse de certaines personnes de mon entourage – passionnées par leur travail, dès que je quittais le bureau, j’oubliais directement les dossiers, le droit et l’actualité juridique. J’avais du mal à m’intéresser à ce domaine qui occupait pourtant la majeure partie de mon temps, à y trouver du sens, à m’y projeter dans 5, 10 ou 20 ans !😱 

Je m’évadais à la moindre occasion grâce au yoga et aux voyages (si possible les plus lointains et exotiques possibles) pour m’ouvrir à d’autres horizons, d’autres façon de vivre et je retrouvais un certains équilibre durant ces temps d’évasion (de fuite?)… jusqu’à ce que ma grossesse ne chamboule tout🤰🏻…

Durant mon congé maternité, j’ai pu me recentrer sur l’essentiel et me reconnecter à mes centres d’intérêts, aux sujets qui me passionnent vraiment : comprendre le fonctionnement de cette fantastique machine qu’est le corps humain, découvrir comment la vie peut s’y développer, connaître les outils que la nature met à notre disposition pour optimiser notre bien-être et notre santé …🐍

Après cela, le retour à ma vie d’avant était devenu impossible. Alors j’ai pris mon courage à deux mains (avec le plus grand soutien de mon conjoint), j’ai accepté de sortir de ma zone de confort, j’ai eu peur (j’ai toujours peur par moment), j’ai appris les bases de mon nouveau métier, j’ai découvert le plaisir d’apprendre des choses qui m’intéressent vraiment, j’ai beaucoup travaillé sur la confiance en soi, sur ma capacité à relever des défis. Je suis devenue actrice de ma vie 🌟

Et depuis je réalise mon rêve d’exercer un métier qui me donne le sourire le matin quand je me lève ! Bien sûr, ce n’est pas facile tous les jours, la sécurité et le confort du CDI me manque parfois, et contrairement aux idées reçues, travailler dans le bien-être ne signifie pas être soi-même 100 % zen toute la journée😉

Mais j’aime ce que je fais, j’y mets tout mon coeur et mon enthousiasme et j’espère pouvoir accompagner encore de nombreuses personnes sur le chemin du bien-être grâce au yoga et à la naturopathie💖

J’ai une attention toute particulière pour les futures et les jeunes mamans, et je continue de développer mon expertise dans ce domaine. Je devrais bientôt me former (si ce fichu virus nous fiche la paix!) au Yoga de la Femme ainsi qu’au massage Femme Enceinte.
J’ai encore pleins d’autres idées pour vous apporter un maximum de compétences et une approche la plus holistique possible dans cette merveilleuse aventure qu’est la maternité !!👶

LA CURE DETOX

La fameuse détox de printemps ! A quoi ça sert, comment s’y prendre ? Je vous dit tout (ou presque)😉

Après l’hiver, il est vivement recommandé de faire une cure détox afin d’aider l’organisme à se débarrasser des toxines accumulées (excès alimentaires, manque d’activité physique, stress, rhumes, …)❄️

Une cure detox permet notamment de s’alléger, de gagner en énergie, d’améliorer la digestion, de booster le système immunitaire !🧹

Le corps se détoxifie quotidiennement via les « émonctoires » – les organes éliminateurs (j’y reviendrai dans un autre post), mais notre mode de vie moderne a tendance à générer beaucoup trop de toxines, et il est nécessaire d’aider un peu l’organisme – et notamment le foie, aux changements de saisons⛅️

Mais attention : pour réussir sa détox, prendre quelques tisanes ou ampoules de plantes ne suffit pas. Il s’agit de mettre en place, sur plusieurs semaines, de nouvelles (bonnes) habitudes, en réduisant l’apport de substances toxiques (sucres, produits transformés, alcool, tabac, …) et en stimulant les émonctoires (reprise d’une activité physique, hydratation, cure de plantes détox, …). Ces changements diffèrent pour chaque personne et nécessitent les conseils d’un professionnel pour vous aider à mettre en place un cure détox « sur mesure ». Pensez à prendre rendez-vous avec votre naturopathe !✨