SAVASANA

Pour les pratiquant.e.s du yoga, ce doux mot sonne la fin du cours, le moment de relaxation où l’on ne fait plus rien, juste être étendu.e (et détendu.e) sur son tapis 😌

Savasana est un terme sanskrit désignant la posture du cadavre. Un nom pas très flatteur, mais un asana qui visuellement s’apparente à un cadavre.

Cette posture permet la relaxation et la recharge des batteries en fin de séance de yoga. Après un cours de yoga et la réalisation de ses asanas (postures), Savasana est primordial et il est important de ne pas passer outre, car votre corps enregistre tous les bienfaits de la pratique à ce moment-là.

Grâce à Savasana votre corps va se familiariser avec toutes les postures qui viennent d’être réalisées et surtout les assimiler pour la prochaine séance. C’est ainsi que petit à petit les postures vous demanderont moins d’effort et certaines sensations désagréables deviendront progressivement agréables.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Savasana n’est pas si simple que ça à pratiquer et c’est d’ailleurs probablement pour cette raison que certains débutants ont l’impression de perdre leur temps ou s’ennuient pendant la relaxation finale. Il ne s’agit aucunement d’une petite sieste pour vous récompenser de vos efforts pendant la séance. Car même si on est inerte physiquement, pour réussir à se relaxer totalement, c’est-à-dire aussi bien physiquement que mentalement, il faut un réel engagement associé à de la concentration. Et dites-vous bien que lorsque vous arriverez à réaliser Savasana correctement, vous aurez un aperçu de ce qu’est la méditation. En effet, la relaxation finale est une relaxation physique mais aussi une relaxation mentale c’est-à-dire que votre esprit doit être libéré des pensées incessantes, vous maîtrisez votre mental en étant uniquement dans l’instant présent.

Savasana apporte de nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit :

  • Réduit le stress, l’anxiété et les insomnies,
  • Détend vos muscles et votre mental,
  • Permet de vivre plus en conscience et dans le moment présent tout en lâchant prise,
  • Aide à être plus conscient de votre respiration et votre corps,
  • Recharge votre énergie,
  • Augmente votre concentration,
  • Facilite l’endormissement,
  • Diminue les maux de tête et la fatigue,
  • Réduit la pression artérielle.

Pour s’installer en Savasana:

  • Etendez-vous sur le sol, à plat sur le dos, éventuellement un coussin sous les genoux pour allonger le bas du dos,
  • L’arrière de la tête repose sur le tapis sans aucune pression et dans le prolongement de la colonne. Le menton doit se trouver au même niveau ou plus bas que le front, si besoin placez une couverture sous la tête,
  • Les jambes sont légèrement écartées, les pointes des pieds tournées vers l’extérieur,
  • Les bras reposent le long du corps légèrement éloignés, les paumes des mains tournées vers le ciel.

Prévoyez une couverture car on se refroidit facilement en relaxation.

Fermez les yeux, la respiration est lente, profonde et régulière.

À partir de Savasana, on peut entamer une relaxation en prenant conscience de son corps et en relâchant chaque tension de celui-ci.

On peut aussi faire des exercices respiratoires en prenant conscience des 3 types de respiration : abdominale, thoracique, claviculaire.

A la fin, prenez le temps de sortir de votre relaxation, en vous étirant, en baillant, et roulez sur le côté droit en posture du fœtus, pour quelques respirations, avant de vous asseoir, rouvrir les yeux et reprendre tranquillement le fil de votre journée, paisiblement 😉

Vous pouvez également pratiquer Savasana en dehors d’un cours de yoga, pour retrouver votre calme intérieur après un gros stress, pour aider à l’endormissement , ou en cas de baisse d’énergie pour vous ressourcer. Profitez des vacances pour « savasaner » sur l’herbe ou sur la plage 😉

Namasté !

HEALTHY FOOD

On ne va pas se mentir, faire manger des légumes à toute la famille ce n’est pas facile tous les jours…

Parfois, même un légume qui plaît habituellement ne convient plus du jour au lendemain 🤔 Un vrai casse-tête pour réussir à varier les plaisirs et ne pas retomber systématiquement sur la bonne vieille salade de tomates 🍅

Mais je ne baisse pas les bras 💪 Je continue de proposer, je ruse de temps en temps, comme beaucoup de mamans, en « déguisant » les légumes 🦸🏻‍♂️ dans les tartes, les gratins, etc.

Et surtout, j’essaie de les rendre le plus joli possible. Jouer avec les textures, les couleurs, pour susciter la curiosité, l’envie de goûter 🥗

Au delà du désir de fournir un repas sain et équilibré à nos enfants car « c’est bon pour la santé », ce sont aussi leurs goûts et leurs habitudes alimentaires qui se forgent dès le plus jeune âge. Ne pas considérer les légumes et les aliments sains (par opposition à la junk food et aux produits ultra transformés) comme une punition, et prendre plaisir à les consommer, être capable de choisir spontanément et par goût une assiette de crudités en entrée plutôt que l’œuf mayo ou la pizza de la cantine, c’est ce que je souhaite à mon fils et à tous les enfants, pour leur santé et pour notre planète aussi 🌍 

Sur la photo, c’est un houmous de betterave et des légumes rôtis, un repas 99% légumes (il y avait un peu de feta aussi 😉) qui a plutôt bien fonctionné à la maison!

Et vous, quelles sont vos astuces « healthy food » pour toute la famille ?

L’INDEX GLYCEMIQUE : A QUOI ÇA SERT ?

L’indice glycémique est un critère de classement des aliments contenant des glucides, basé sur leurs effets sur la glycémie (c à d le taux de glucose dans le sang), durant les deux heures suivant leur ingestion. L’index glycémique (IG) permet ainsi de classer les aliments en fonction de l’élévation de la glycémie qu’ils produisent quand on les consomme 🍯

Plus leur index est élevé, plus les aliments entraînent une hausse rapide du taux de sucre. Cela provoque aussitôt une forte sécrétion d’insuline par le pancréas, dont rôle est de faire baisser le taux de sucre sanguin en le distribuant aux cellules – pour la production d’énergie, ou en le stockant (dans le foie, et, si nécessaire, dans les tissus adipeux après transformation en gras)😬

La référence est le glucose qui a un IG = 100

En dessous de 55 on parle d’IG bas, entre 55 et 70 d’IG modéré et au-dessus de 70 d’IG élevé.

Plus un aliment a un IG élevé, plus il fait monter la glycémie et plus l’insuline sera libérée.

C’est pourquoi la consommation d’un aliment à index glycémique élevé va provoquer rapidement une baisse du taux de sucre à la suite de l’action de l’insuline. C’est ce qu’on appelle l’hypoglycémie réactionnelle. Cette hypoglycémie va alors augmenter la faim, l’irritabilité et la fatigue. Pour contrer ces effets désagréables, le corps va alors réclamer une nouvelle dose de sucre … c’est ainsi qu’on entre dans le cycle infernal des fringales / coups de pompes

A plus ou moins long terme, la consommation d’aliments qui ont un indice glycémique élevé peut conduire à une perte de sensibilité de l’insuline des cellules de l’organisme. Cette « résistance » à l’insuline fait qu’elle perd en efficacité et se traduit par un trop plein de sucre dans le sang. A terme, cette résistance à l’insuline peut provoquer l’obésité, l’hypertension et le diabète de type 2.

Voilà pourquoi il est important de privilégier les aliments à IG bas, et cela dès le petit déjeuner !🥦

A titre d’exemple, certains fruits (comme la pomme, la poire ou les agrumes), la plupart des légumes, les légumineuses (lentilles, pois chiche etc), la patate douce vapeur, les céréales complètes (pâtes complètes, riz brun, sarrasin, quinoa, …) et les oléagineux (noix, amande, …) ont un IG bas🥒

Le miel, la confiture, le riz blanc, le pain complet, la pomme de terre vapeur et la plupart des fruits ont quant à eux un IG moyen – à consommer avec modération donc !🍉

Et les bonbons, les glaces, la baguette, ainsi que les produits très transformés type pain de mie, biscuits, riz instantané, céréales du petit déjeuner ont un IG hautà éviter 🧁

Évidemment, on n’a pas à se soucier de l’index glycémique pour tous les aliments qui ne contiennent pas de glucides, comme les viandes et les poissons, ou les huiles.

S’il est intéressant de se fier à l’index glycémique d’un aliment, il ne faut pas oublier qu’au cours d’un repas, on ingère en même temps plusieurs aliments dont les index sont différents. Il faut aussi savoir que les fibres alimentaires (et les protéines et les lipides, mais dans une moindre mesure) diminuent l’index glycémique du bol alimentaire.

Désormais, la tartelette aux fraises c’est au dessert qu’on la mange, pas au milieu de la journée en grignotage (et avec modération) !🙃

FÉMINITÉ 🌹

Ma récente formation en Yoga de la Femme m’a poussé à m’interroger sur ce que représentait la féminité. J’ai réalisé que mon rapport à la féminité est plutôt joyeux, positif et fort. Grâce à mon histoire, aux femmes et aux hommes qui ont marqués ma vie. Malheureusement ce n’est pas le cas de tout le monde. Aujourd’hui encore beaucoup de femmes n’assument pas ou même souffrent de leur féminité.

Lorsque j’ai entreprise ma reconversion professionnelle, je savais que les femmes et leur bien-être seraient ma priorité. Parce que j’ai à coeur d’apporter mon expérience et mon savoir à toutes celles qui sont prêtes à prendre en main leur santé, à devenir actrice de leur vie et se réapproprier leur corps.

« Nous sommes magnifiques, nous sommes géniales, nous sommes parfaites » comme dirait Tatiana Elle, ma formatrice.

Je rêve d’un monde où les femmes seront suffisamment persuadées de ces mots pour s’aimer vraiment et ne laisser personne les faire souffrir et leur manquer de respect.

En attendant, j’œuvre à ma manière, avec le yoga et la naturopathie, pour vous aider à vous réconcilier avec votre corps, votre vécu, à vous accompagner à chaque étape de votre vie de femme, avec toute ma bienveillance 😌

Pour les curieuses, le Yoga de la Femme c’est une approche basée sur une combinaison très complète de pratiques « féminines » –  Yoga des hormones, Yoga du visage, Yin yoga et postures de Hatha yoga – saupoudré de mudras, de points d’acupression et de techniques de respiration. Cette approche simple et accessible à tous les niveaux et pour tous les âges vous aidera à équilibrer votre système hormonal, à diminuer le stress, à rebooster votre charme et à vous reconnecter avec votre femme intérieure.

Je vous proposerai des cours de Yoga de la Femme à la rentrée, stay tuned !

PORRIDGE SALE

Une variante de la recette classique à laquelle on ne pense pas toujours et pourtant délicieuse! Facile et rapide à préparer, pour le dîner par exemple, quand on a un peu la flemme😉

La base : Faites chauffer du lait végétal (l’avoine est le plus neutre en goût) et un cube de bouillon de légumes dans une casserole et ajoutez les flocons d’avoine (pour 2 personnes ce sera 400 ml de lait végétal pour 6 CS de flocons d’avoine).

Laisser gonfler pendant quelques minutes, jusqu’à ce que le liquide soit absorbé. Puis stoppez le feu, incorporez les épices et les graines de votre choix (origan, basilic et graines de courge par exemple) et mélangez.

L’accompagnement : Vous pouvez ajouter par dessus les légumes de votre choix. Un accompagnement qui fonctionne bien (comme sur la photo) : des tomates, des tagliatelles de courgette (marinées dans l’huile d’olive et le citron) et un oeuf mollet.

Il ne reste plus qu’à déguster !

Pour ceux qui pensent que le porridge est une bouillie insipide, détrompez vous ! Si vous l’accommodez correctement, c’est une recette saine et gourmande qui se consomme aussi bien pour le petit déjeuner que pour un déjeuner ou un dîner.

Les flocons d’avoine sont riches en fibres qui facilitent le transit, augmentent la sensation de satiété et aident à contrôler la glycémie. Il existe des variétés « sans gluten » pour les personnes qui ne le supporte pas.

Ensuite, il suffit d’ajouter des graines pour le croquant (comme dirait Cyril Lignac 😂), des épices pour le goût et des morceaux de fruits ou de légumes selon que l’on opte pour une version sucrée ou salée.

Essayez et dites-moi ce que vous en avez pensé !

SUMMERTIME ☀️

Ça y est ! Nous y sommes !!

L’été est clairement ma saison préférée ! Synonyme de soleil, chaleur, vacances, détente, apéro🍹

Cette période de l’année correspond à l’élément feu tant en Ayurvéda qu’en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). C’est la saison où l’énergie Pitta (en Ayurvéda) et Yang (en MTC) sont à leur apogée, ce qui se traduit par l’action, l’interaction, l’extériorisation et la créativité. C’est le moment de s’affirmer, s’exprimer, s’ouvrir au monde !

Pour en profiter au maximum, voici mon top 5 des conseils nutritionnels pour faire le plein d’énergie tout en conservant/retrouvant un ventre plat, une belle peau et des jambes légères cet été 🍉:

  • Privilégier les fruits et les légumes colorés (rouges, oranges, jaunes et bleus), riches en antioxydants : beta carotène, vit C et E, afin de protéger de l’intérieur votre peau des rayons UV (ne remplacent toutefois pas une crème solaire), améliorer le bronzage et le retour veineux (fruits rouges +++),
  • Consommer des fruit frais oui! Mais en dehors des repas, pour éviter les ballonnements (préférer une compote sans sucre ajouté en dessert le cas échéant),
  • Préférer les aliments complets, riches en fibres et en glucides lents, aux produits raffinés pauvres en nutriments et dont l’index glycémique est trop élevé : pain complet, riz complet, pâtes complètes, sucre complet type Rapadura ou Muscovado,
  • Consommer des aliments riches en oméga 3 – anti-inflammatoire et anti-cellulite, tels que les huiles végétales (première pression à froid) de colza, de lin ou de cameline, et les petits poissons gras (sardines, maquereaux) ; et diminuer la consommation d’aliments pro-inflammatoires comme la viande rouge, les fritures et le fromage,
  • Limiter la consommation de sel (attention à l’eau gazeuse, au fromage, au pain, à la charcuterie et aux produits transformés) qui favorise la rétention d’eau.

En bonus, voici LA recette du smoothie détox, antioxydant et bonne mine pour l’été :

2 betteraves – 1 carotte – 1 grenade – 1 orange – 1/2 citron – un morceau de gingembre + de l’eau de coco 🥥

Let’s glow 😎

S’ADAPTER

Ces derniers mois, nous avons du faire face à de nombreux changements et adapter nos habitudes, notre façon de vivre de façon radicale.

Ces changements peuvent être source de stress, de fatigue (physique et/ou nerveuse), de confusion.

Heureusement la nature est là pour venir à notre secours ! Je pense notamment aux Fleurs de Bach.

Bien souvent, on connaît les Fleurs de Bach grâce au remède d’urgence – Rescue, ce mélange de plusieurs élixirs floraux permettant de retrouver le calme et sérénité en cas de choc, de gros stress.

Mais il existe 38 élixirs floraux élaborés par le Dr Bach, permettant de réguler les humeurs / émotions. Les Fleurs de Bach sont en effet des remèdes naturels qui traitent les émotions, les sentiments, les humeurs et non les maladies. Chacune des Fleurs de Bach est ainsi une réponse individualisée à un déséquilibre émotionnel. En rétablissant l’équilibre, les élixirs de Bach contribuent à retrouver bien-être et sérénité.

WALNUT (Noyer commun) est l’un de ces élixirs. Et je trouve qu’en ce moment il gagne à être connu.

Walnut est la fleur de l’adaptation et du changement : un remède contre les effets du changement, utile à tous les moments de transition de la vie. Cet élixir aide à garder sa constance, ses certitudes, sa force intérieure en toutes circonstances.

Je le recommande souvent aux jeunes parents pour faire face aux premières semaines avec bébé et à la tempête émotionnelle (entre autre!) que la naissance peut engendrer 🙃

Mais actuellement nous avons tous un peu besoin de retrouver nos repères et cet élixir est justement là pour ça !

Il faut prendre 4 gouttes pures sous la langue ou diluées dans un verre d’eau, 4 fois par jour, pendant 1 mois, pour observer son efficacité.

Et vous quelle est votre expérience / connaissance des Fleurs de Bach ?

L’EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE

L’équilibre acido-basique est indispensable au maintient de l’équilibre dans l’organisme (homéostasie). Il s’agit d’une fonction du corps humain qui vise à réguler le pH du plasma sanguin. Le pH sanguin, qui mesure la concentration en acidité de l’organisme doit rester stable, autour de 7,4 (7,38 à 7,42). Cette neutralité acido-basique est une priorité pour le corps : inférieur à 7 (acidose) ou supérieur à 7,8 (alcalose) le pH plasmatique provoque la mort !

Pour maintenir cet équilibre acido-basique, l’organisme fait notamment appel à la fonction respiratoire (les poumons expirent le gaz carbonique) et aux reins (qui filtrent l’acide urique du sang). Quand l’acidité est trop importante pour être éliminée dans un temps imparti par les reins et les poumons, elle est stockée dans les tissus conjonctifs, ce qui permet de garder le pH du sang proche de la neutralité recherchée. 

La nuit, la production d’acide diminue. Les tissus conjonctifs pourront alors éliminer leur excès d’acide dans le sang pour l’éliminer ensuite par les reins et les poumons. C’est une période de nettoyage.

Le problème de notre mode de vie moderne est qu’il est très acidifiant pour le corps (alimentation, stress, manque d’activité physique). Et un trop grand déséquilibre (excès d’acidité) peut à terme poser des problèmes de santé importants.

En effet, si les poumons et les reins sont dépassés, l’organisme va pomper les sels minéraux dans les os riches en minéraux alcalins pour tamponner l’acidité, provoquant l’affaiblissement de la masse osseuse, qui peut se traduire par de l’ostéoporose, une fatigue chronique ou encore des calculs rénaux.

En outre, si les acides stockés dans les tissus conjonctifs sont trop nombreux et ne peuvent être éliminés durant la nuit, ils vont rester « coincés » dans ces tissus, provoquant de l’inflammation dans l’organisme pouvant se manifester de différentes façons : douleurs ostéo-articulaires, reflux gastriques, eczéma, troubles du sommeil, hypertension, baisse des défenses immunitaires

Cet excès d’acidité peut provenir de différentes causes : manque d’activité physique, trop de stress, hydratation insuffisante, mais surtout une alimentation trop acide ou acidifiante. Ce déséquilibre est notamment lié à notre consommation excessive de sel qui contribue à acidifier l’organisme. Lorsque vous consommez du sel de table (que l’on retrouve dans la grande majorité des charcuteries, le pain, le fromage et les plats industriels), il s’agit de chlorure de sodium. Or, le chlorure est acidifiant pour l’organisme et contribue ainsi à rompre l’équilibre acido-basique. D’autres facteurs alimentaires peuvent favoriser l’acidité : les sodas, le café en grande quantité et les excès de protéines animales notamment de viande rouge et de produits laitiers.

A l’inverse, la consommation de fruits et légumes apporte de nombreuses charges alcalinisantes. Il s’agit donc d’aliments à favoriser. De même que les huiles végétales (première pression à froid) riches en oméga 3 (anti-inflammatoire) telles que l’huile de colza, de lin, de cameline ou de noix.

En résumé, pour rétablir notre équilibre acido-basique, il faut :

  • Réduire la consommation de sel en limitant notre consommation de sel de table et en évitant les aliments très riches en sel (charcuterie, fromage, plats préparés, chips, pain, pizzas, etc.) ainsi que les protéines animales (viande et produits laitiers en particulier)
  • Supprimer les sodas
  • Limiter le café
  • Limiter l’exposition aux pesticides, au tabac et à l’alcool
  • Consommer des légumes, des fruits et des huiles riches en oméga 3 quotidiennement
  • Privilégier la cuisson des légumes à la vapeur douce 
  • Boire au moins 1,5 litres d’eau / jour (idéalement une eau peu minéralisée pour ne pas fatiguer les reins)
  • Pratiquer une activité physique et des exercices de respiration pour stimuler les émonctoires peau et poumons (évacuation des toxines acides)
  •  Dormir suffisamment et gérer son stress

WORK IN PROGRESS

Quoi ? T’es prof de yoga et tu ne touches pas le sol en grand écart (Hanumanasana pour les intimes) ?!!

Et bien non ! Je ne fais pas partie de la team « Elastic Girls »🤸🏻‍♀️

Evidemment je travaille régulièrement ma souplesse dans ma pratique personnelle, mais cela ne signifie pas que j’exécute à la perfection toutes les postures du yoga.

Je ne considère d’ailleurs pas cela comme une fin en soi. Le yoga va bien au delà de la pratique physique. Il ne faut pas confondre yoga et contorsionnisme!

Le yoga, c’est avant tout l’union du corps et de l’esprit. Une discipline qui permet d’apaiser le mental grâce au mouvement et à la respiration.

Les asanas (postures de yoga) sont ainsi un moyen et non une fin ! Un moyen d’étirer, de renforcer, de stabiliser le corps ET l’esprit pour parvenir à cet état d’union. Ce qui est intéressant, c’est le chemin que l’on parcourt dans la réalisation d’une posture, pas la posture elle-même. Etre à l’écoute de son corps, de ses possibilités et de ses sensations (qu’elles soient confortables ou non) – dans une grande bienveillance, sans compétition ni comparaison avec le voisin de tapis 😌

Chaque corps est différent et ce qui peut être une posture simple, agréable pour certains peut s’avérer difficile voir impossible pour d’autres. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas pratiquer les postures difficiles, au contraire ! C’est bien souvent celles dont on a le plus besoin ! Mais il est important de garder en tête que, même si on ne peut pas (pour l’instant) réaliser la posture la plus aboutie, c’est ok! On est juste là où l’on doit être : ici et maintenant 🧘🏾‍♀️

Prendre du plaisir, s’amuser, et peut-être qu’un jour, les postures les plus acrobatiques finiront pas fonctionner … ou pas! Et c’est très bien comme ça 😉

GRANOLA

Une nouvelle idée pour un petit déjeuner (ou une collation) sain et gourmand 😋

Facile et rapide à préparer (et se conserve longtemps), le granola maison est bien meilleur et beaucoup moins sucré que ceux du commerce (et sans additifs suspects)🌱

Il vous apportera des glucides à index glycémique bas (apporte de l’énergie et évite coup de pompe et fringales), des fibres, du magnésium, des protéines végétales et du bon gras🥥

Vous pouvez le consommer avec un peu de compote (sans sucres ajoutés) ou de yaourt (végétal ou de brebis)🥄

Pour la recette, c’est par ici 👇:

Ingrédients :

  • 3 cuillère à soupe de miel ou sirop d’érable,
  • 3 cuillère à soupe d’huile de coco,
  • 200 grammes de flocons d’avoine,
  • 70 grammes de graines (courge, tournesol, sésame, chia) et d’oléagineux (noix, noisettes, amandes/cajou…) au choix,
  • Des épices : cannelle, vanille, …

1. Préchauffer le four à 150°C. Tapisser une plaque de papier cuisson, qui servira à déposer la préparation de granola.

2. Dans un bol mélanger les flocons d’avoine avec les fruits à coque (au choix : amandes, noisettes, noix de cajou, etc) et les graines (graines de chia, graines de sésame,…) puis incorporer l’huile de coco avec le miel (ou sirop d’érable).

3. Répartir le tout sur la plaque avec le papier cuisson et enfourner dans le four pour une bonne vingtaine de minutes (mélanger à mi parcours). Les céréales doivent dorer (mais pas trop colorer non plus).

Enjoy!

Conservation : le granola se conserve dans une boîte hermétique, un bocal en verre… à température ambiante et dans un endroit sec.