MASKNE

Il faut le reconnaître, pour certaines personnes (dont moi-même), le masque c’est une horreur pour la peau !

La friction continuelle, l’humidité emprisonnée, le manque d’oxygène sont autant de conditions susceptibles d’aggraver l’acné, l’acné rosacée, l’eczéma, …

Pour réduire les effets secondaires dûs au masque, au delà des conseils en matière d’alimentation et/ou de gestion du stress que je pourrais vous donner pour soulager vos problèmes de peau (en fonction de leurs causes), voici quelques astuces naturelles pour limiter les dégâts 😷:

🌺 Soyez douce avec votre peau. Le masque est suffisamment irritant, n’aggravez pas la situation en exfoliant trop la peau. Une peau trop exfoliée sera sensibilisée et répondra avec plus de sébum et donc plus d’acné : c’est totalement improductif.

🌷Quand vous ne portez pas le masque, pulvérisez sur le visage une eau florale apaisante et/ou assainissante comme l’hydrolat de lavande, de rose ou de géranium.

🌙 Le soir en rentrant, nettoyez votre peau avec des produits doux. Une eau micellaire, ou un démaquillage à l’huile de jojoba par exemple.

🍄 Si des boutons sont déjà là, mélangez 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree ou de lavande avec de l’aloe vera (apaisant) ou de l’huile de nigelle (purifiant et anti-inflammatoire) et appliquez sur les zones à problème.

🍋Enfin, pensez à une cure de probiotiques. La flore cutanée et la flore intestinale sont étroitement liées. Une bonne flore cutanée rend la peau plus résiliante et moins susceptible de créer des boutons.

Ces astuces fonctionnent bien et devraient vous permettre d’apaiser votre peau 😉

Et vous, comment vivez-vous le port du masque ?

CONFIANCE 💪

Comment garder confiance en l’avenir, tenir le cap, dans ce contexte anxiogène et incertain ?

On nous avait dit que le monde « d’après » serait différent. Beaucoup d’entre nous ont eu envie de changements, de revenir à l’essentiel, de ralentir, d’améliorer notre cadre de vie…

Pourtant, cette rentrée ne me semble pas si différente des autres, mise à part les masques et autres mesures de distanciation…

Si pour vous aussi, le retour « à la normale » s’avère plus difficile que prévu, je n’ai pas de recette miracle, mais quelques astuces « naturo-yoga » pour surmonter cette période 🏔et garder confiance 😌:

  • L’huile essentielle de Laurier Noble (laurus nobilis) : c’est l’une des meilleures huiles essentielles pour favoriser la concentration et la confiance en soi. L’huile essentielle de Laurier Noble est aussi efficace contre de nombreux types d’infections (c’est un excellent antiviral, très apprécié en ce moment 😉). Pour restaurer la confiance : 1 goutte pure à appliquer sur la face interne de chaque poignet puis respirer profondément.
  • En yoga, pratiquer des postures d’ancrage pour stimuler notre chakra racine (muladhara chakra) et retrouver plus de stabilité et de sécurité intérieure. La posture de l’arbre (vrikshasana) est la posture reine pour booster la confiance ! 🌳
  • La Fleur de Bach « Larch » (Mélèze) : l’alliée de la confiance en soi. Parfaite pour retrouver la détermination et la confiance pour avancer. 4 gouttes dans une verre d’eau, 4 fois par jour, pendant 1 mois.
  • Privilégier une alimentation riche en magnésium (céréales complètes, légumes verts, oléagineux, légumineuses, chocolat noir) et en oméga 3 (huile de colza, lin, caméline et poisson gras) pour soutenir le système nerveux.

Comment se passe la rentrée pour vous ?

CAFE ?

Faites-vous partie des personnes pour qui la journée ne commence qu’après avoir pris leur café ?

Pour moi, c’est presque devenu une tradition de démarrer ma journée avec un bon café ☕️

Il est cependant important d’être conscient de l’impact que le café a sur notre corps pour profiter de ses bons côtés uniquement 😉

Le café est l’une des boissons les plus consommées dans le monde !

A petite dose, la caféine est une substance naturellement stimulante pour le système nerveux qui permet d’augmenter la vigilance et la concentration, et aussi d’améliorer les aptitudes physiques.

Mais le café est surtout intéressant pour la santé en raison de sa richesse en antioxydants qui nous aident à nous protéger de nombreuses maladies : cancers, maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, maladies cardio-vasculaires, etc.

En revanche, à des concentrations élevées, la consommation de café devient néfaste et contribue à développer hypertension artérielle, irritabilité, difficulté d’endormissement, aggravation des reflux acides, diminution de l’absorption du fer, déminéralisation (du fait de son effet diurétique)… 🥴

Il est donc recommandé de limiter sa consommation à 2 tasses de café maximum par jour.

J’ajouterai également quelques recommandations, d’un point de naturopathique:

  • Privilégiez l’arabica au robusta : il est de meilleure qualité gustative et deux fois moins riche en caféine,
  • Ne pas boire de café juste après le repas pour ne pas perturber la digestion – remplacer par une tisane (essayez les « Yogi Tea » avec leurs épices ayurvédiques ils ont beaucoup de goût et pas de caféine),
  • Et évitez la consommation après 14h pour ne pas perturber le sommeil,
  • Si vous ne le consommez pas noir, attention à ce que vous ajoutez dans votre café : évitez le sucre blanc et les édulcorants classiques – préférez le sucre complet ou le xylitol (« sucre de bouleau »), remplacez le lait de vache par du lait végétal sans sucres ajoutés tel que le lait d’avoine (le plus neutre en goût), le lait de riz (naturellement sucré) ou le lait de coco (pour une saveur plus exotique 🥥),
  • Choisissez du café bio ou issu de petites plantations afin d’avoir un café avec moins de contaminants. Les grandes exploitations de café non bio utilisent en effet de nombreux pesticides et produits chimiques,
  • Évitez le café contenu dans des capsules d’aluminium : en plus d’être anti-écologiques, ces capsules peuvent entraîner la migration de particules d’aluminium dans le café au moment où elles sont percées. Or, l’aluminium augmente les risques de cancer et de maladies neuro-dégénératives.

Si votre rapport au café tient plus de l’addiction que du plaisir, il serait intéressant de comprendre d’où provient cette addiction ? Fatigue persistante au réveil, somnolence après les repas, coup de pompe à certains moments de la journée ?

Lors du bilan de vitalité que je réalise lors d’une première consultation de naturopathie, nous recherchons ensemble l’origine de votre fatigue et je vous propose des solutions naturelles pour retrouver la forme, sans addiction!

Pensez à prendre rdv pour faire le point 😉

DETOX ÉMOTIONNELLE

De nos jours, la détox physique s’est démocratisée, nous savons qu’il est important de nettoyer son corps et de chasser les toxines régulièrement (aux changements de saisons idéalement). Mais on ne pense pas toujours qu’il est tout aussi essentiel de purifier l’esprit et de se débarrasser de la surcharge émotionnelle.

Les émotions laissent des traces dans l’organisme. En effet : les chocs, les gros stress, les contrariétés et les émotions négatives en général ont tendance à se « stocker » dans le corps, notamment dans le bassin, au niveau du 2ème chakra.

Svadhisthana chakra ou chakra sacré, est un centre d’énergie situé juste sous le nombril. Il est souvent relié uniquement à la sexualité. Cette case ne lui correspond pas entièrement. Bien sur il est le chef d’orchestre des organes liés au genre : ovaires, utérus, etc… Mais il est aussi la racine émotionnelle de tout le corps, réunissant 80% des pensées inconscientes. Avec un chakra sacré bloqué, les symptômes s’accumulent : relations dysfonctionnelles, confusion, trop plein d’émotions, etc. En équilibre, ce chakra constitue une zone refuge, ultra sécurisante et active dans le corps. Grâce à cette base solide, nous pouvons avancer dans la vie avec plus d’énergie et de joie.

Le chakra sacré est relié à l’élément eau et à la couleur orange. Il agit sur les organes sexuels et la vessie. Il équilibre la sexualité, le désir, la créativité, et une forme d’estime de soi. Selon les traditions hindoues et bouddhistes, quand nous nous trouvons sur le bon chemin, il rayonne, amène de la vie. S’il est bloqué, une instabilité émotionnelle s’installe, avec des tendances nettes aux grosses colères « venues de nulle part ». Au niveau physique, des désordres urinaires, des problèmes aux reins et des douleurs dans le bas du dos peuvent survenir.

Pour rééquilibrer le chakra sacré, la méditation est la voie royale. Cela peut paraître paradoxal, mais plus notre vie est active, remplie de travail, de rendez-vous, de contraintes, plus la méditation est indispensable. S’asseoir et ne rien faire à part visualiser ses centres d’énergies rayonner avec les bonnes couleurs devrait être une priorité dans notre monde qui court de folies en folies… On peut également visualiser un bol qui se remplit d’eau au niveau du bas ventre pour recharger svadhisthana chakra.

Le travail sur le bassin et les hanches permet aussi une détox émotionnelle en profondeur et sur le long terme. En Occident, notre façon de s’asseoir, de nous mouvoir ont tendance à refermer le bassin. En Asie, on peut remarquer, ne serait-ce que sur les photos, que les personnes se mettent naturellement accroupis même à des âges canoniques. Cette position est parfaite pour libérer son bassin en ouvrant les hanches et ainsi expulser les énergies et les émotions négatives qui saturent au niveau du second chakra.

Ainsi, toutes les postures de yoga qui « ouvrent » les hanches sont parfaites pour stimuler ce chakra, faire circuler l’énergie : le papillon, le pigeon, la grenouille, malasana ou le demi malasana (comme sur la photo)…

Prendre un bain, nager dans la mer ou une rivière est également un bon moyen de recharger le chakra sacré.

Enfin, se reconnecter avec son enfant intérieur permettra de relancer le 2éme chakra : mettre la musique à fond, commencer à danser, sauter, bouger les hanches !

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre option, afin de vous libérer de toutes les énergie usées, les émotions négatives, et profiter pleinement de la vie !

RECONNEXION

L’air frais et pur, les paysages apaisants, les odeurs des plantes, la chaleur du soleil et les bruits relaxants… La nature est une source constante de détente qui a tendance à nous revigorer lorsque l’on s’autorise un petit break au vert.

Le contact avec la nature est en effet essentiel à notre bonne santé. Lorsque l’on perd ce contact avec les éléments naturels, des déséquilibres se créent dans le corps. Des études en neurosciences ont été effectuées afin de véritablement comprendre quel impact les balades en nature avaient sur le corps et le cerveau. Les résultats démontrent que cela stimule le bon fonctionnement cérébral, la créativité et la bonne santé physique pour seulement 20 minutes de promenade par jour (diminution du stress et de la tension artérielle, amélioration de l’immunité).

Marcher pieds nus dans l’herbe (dans la rosée du matin est un must), jardiner, nager dans l’océan ou une rivière, escalader une montagne, courir en forêt, ou faire du taï chi dans un parc, peut importe la façon, du moment que vous gardez le contact avec les éléments naturels pour vous ressourcer, recharger votre corps en bonnes ondes, en oxygène, en vitamine D et pour vous relaxer !

Profitez de la saison estivale, même si vous ne partez pas, pour multiplier les occasions de vous retrouver dans la nature, après des semaines confinés à la maison, c’est d’autant plus important.

Votre corps vous remerciera 🙃

SAVASANA

Pour les pratiquant.e.s du yoga, ce doux mot sonne la fin du cours, le moment de relaxation où l’on ne fait plus rien, juste être étendu.e (et détendu.e) sur son tapis 😌

Savasana est un terme sanskrit désignant la posture du cadavre. Un nom pas très flatteur, mais un asana qui visuellement s’apparente à un cadavre.

Cette posture permet la relaxation et la recharge des batteries en fin de séance de yoga. Après un cours de yoga et la réalisation de ses asanas (postures), Savasana est primordial et il est important de ne pas passer outre, car votre corps enregistre tous les bienfaits de la pratique à ce moment-là.

Grâce à Savasana votre corps va se familiariser avec toutes les postures qui viennent d’être réalisées et surtout les assimiler pour la prochaine séance. C’est ainsi que petit à petit les postures vous demanderont moins d’effort et certaines sensations désagréables deviendront progressivement agréables.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Savasana n’est pas si simple que ça à pratiquer et c’est d’ailleurs probablement pour cette raison que certains débutants ont l’impression de perdre leur temps ou s’ennuient pendant la relaxation finale. Il ne s’agit aucunement d’une petite sieste pour vous récompenser de vos efforts pendant la séance. Car même si on est inerte physiquement, pour réussir à se relaxer totalement, c’est-à-dire aussi bien physiquement que mentalement, il faut un réel engagement associé à de la concentration. Et dites-vous bien que lorsque vous arriverez à réaliser Savasana correctement, vous aurez un aperçu de ce qu’est la méditation. En effet, la relaxation finale est une relaxation physique mais aussi une relaxation mentale c’est-à-dire que votre esprit doit être libéré des pensées incessantes, vous maîtrisez votre mental en étant uniquement dans l’instant présent.

Savasana apporte de nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit :

  • Réduit le stress, l’anxiété et les insomnies,
  • Détend vos muscles et votre mental,
  • Permet de vivre plus en conscience et dans le moment présent tout en lâchant prise,
  • Aide à être plus conscient de votre respiration et votre corps,
  • Recharge votre énergie,
  • Augmente votre concentration,
  • Facilite l’endormissement,
  • Diminue les maux de tête et la fatigue,
  • Réduit la pression artérielle.

Pour s’installer en Savasana:

  • Etendez-vous sur le sol, à plat sur le dos, éventuellement un coussin sous les genoux pour allonger le bas du dos,
  • L’arrière de la tête repose sur le tapis sans aucune pression et dans le prolongement de la colonne. Le menton doit se trouver au même niveau ou plus bas que le front, si besoin placez une couverture sous la tête,
  • Les jambes sont légèrement écartées, les pointes des pieds tournées vers l’extérieur,
  • Les bras reposent le long du corps légèrement éloignés, les paumes des mains tournées vers le ciel.

Prévoyez une couverture car on se refroidit facilement en relaxation.

Fermez les yeux, la respiration est lente, profonde et régulière.

À partir de Savasana, on peut entamer une relaxation en prenant conscience de son corps et en relâchant chaque tension de celui-ci.

On peut aussi faire des exercices respiratoires en prenant conscience des 3 types de respiration : abdominale, thoracique, claviculaire.

A la fin, prenez le temps de sortir de votre relaxation, en vous étirant, en baillant, et roulez sur le côté droit en posture du fœtus, pour quelques respirations, avant de vous asseoir, rouvrir les yeux et reprendre tranquillement le fil de votre journée, paisiblement 😉

Vous pouvez également pratiquer Savasana en dehors d’un cours de yoga, pour retrouver votre calme intérieur après un gros stress, pour aider à l’endormissement , ou en cas de baisse d’énergie pour vous ressourcer. Profitez des vacances pour « savasaner » sur l’herbe ou sur la plage 😉

Namasté !

HEALTHY FOOD

On ne va pas se mentir, faire manger des légumes à toute la famille ce n’est pas facile tous les jours…

Parfois, même un légume qui plaît habituellement ne convient plus du jour au lendemain 🤔 Un vrai casse-tête pour réussir à varier les plaisirs et ne pas retomber systématiquement sur la bonne vieille salade de tomates 🍅

Mais je ne baisse pas les bras 💪 Je continue de proposer, je ruse de temps en temps, comme beaucoup de mamans, en « déguisant » les légumes 🦸🏻‍♂️ dans les tartes, les gratins, etc.

Et surtout, j’essaie de les rendre le plus joli possible. Jouer avec les textures, les couleurs, pour susciter la curiosité, l’envie de goûter 🥗

Au delà du désir de fournir un repas sain et équilibré à nos enfants car « c’est bon pour la santé », ce sont aussi leurs goûts et leurs habitudes alimentaires qui se forgent dès le plus jeune âge. Ne pas considérer les légumes et les aliments sains (par opposition à la junk food et aux produits ultra transformés) comme une punition, et prendre plaisir à les consommer, être capable de choisir spontanément et par goût une assiette de crudités en entrée plutôt que l’œuf mayo ou la pizza de la cantine, c’est ce que je souhaite à mon fils et à tous les enfants, pour leur santé et pour notre planète aussi 🌍 

Sur la photo, c’est un houmous de betterave et des légumes rôtis, un repas 99% légumes (il y avait un peu de feta aussi 😉) qui a plutôt bien fonctionné à la maison!

Et vous, quelles sont vos astuces « healthy food » pour toute la famille ?

L’INDEX GLYCEMIQUE : A QUOI ÇA SERT ?

L’indice glycémique est un critère de classement des aliments contenant des glucides, basé sur leurs effets sur la glycémie (c à d le taux de glucose dans le sang), durant les deux heures suivant leur ingestion. L’index glycémique (IG) permet ainsi de classer les aliments en fonction de l’élévation de la glycémie qu’ils produisent quand on les consomme 🍯

Plus leur index est élevé, plus les aliments entraînent une hausse rapide du taux de sucre. Cela provoque aussitôt une forte sécrétion d’insuline par le pancréas, dont rôle est de faire baisser le taux de sucre sanguin en le distribuant aux cellules – pour la production d’énergie, ou en le stockant (dans le foie, et, si nécessaire, dans les tissus adipeux après transformation en gras)😬

La référence est le glucose qui a un IG = 100

En dessous de 55 on parle d’IG bas, entre 55 et 70 d’IG modéré et au-dessus de 70 d’IG élevé.

Plus un aliment a un IG élevé, plus il fait monter la glycémie et plus l’insuline sera libérée.

C’est pourquoi la consommation d’un aliment à index glycémique élevé va provoquer rapidement une baisse du taux de sucre à la suite de l’action de l’insuline. C’est ce qu’on appelle l’hypoglycémie réactionnelle. Cette hypoglycémie va alors augmenter la faim, l’irritabilité et la fatigue. Pour contrer ces effets désagréables, le corps va alors réclamer une nouvelle dose de sucre … c’est ainsi qu’on entre dans le cycle infernal des fringales / coups de pompes

A plus ou moins long terme, la consommation d’aliments qui ont un indice glycémique élevé peut conduire à une perte de sensibilité de l’insuline des cellules de l’organisme. Cette « résistance » à l’insuline fait qu’elle perd en efficacité et se traduit par un trop plein de sucre dans le sang. A terme, cette résistance à l’insuline peut provoquer l’obésité, l’hypertension et le diabète de type 2.

Voilà pourquoi il est important de privilégier les aliments à IG bas, et cela dès le petit déjeuner !🥦

A titre d’exemple, certains fruits (comme la pomme, la poire ou les agrumes), la plupart des légumes, les légumineuses (lentilles, pois chiche etc), la patate douce vapeur, les céréales complètes (pâtes complètes, riz brun, sarrasin, quinoa, …) et les oléagineux (noix, amande, …) ont un IG bas🥒

Le miel, la confiture, le riz blanc, le pain complet, la pomme de terre vapeur et la plupart des fruits ont quant à eux un IG moyen – à consommer avec modération donc !🍉

Et les bonbons, les glaces, la baguette, ainsi que les produits très transformés type pain de mie, biscuits, riz instantané, céréales du petit déjeuner ont un IG hautà éviter 🧁

Évidemment, on n’a pas à se soucier de l’index glycémique pour tous les aliments qui ne contiennent pas de glucides, comme les viandes et les poissons, ou les huiles.

S’il est intéressant de se fier à l’index glycémique d’un aliment, il ne faut pas oublier qu’au cours d’un repas, on ingère en même temps plusieurs aliments dont les index sont différents. Il faut aussi savoir que les fibres alimentaires (et les protéines et les lipides, mais dans une moindre mesure) diminuent l’index glycémique du bol alimentaire.

Désormais, la tartelette aux fraises c’est au dessert qu’on la mange, pas au milieu de la journée en grignotage (et avec modération) !🙃

FÉMINITÉ 🌹

Ma récente formation en Yoga de la Femme m’a poussé à m’interroger sur ce que représentait la féminité. J’ai réalisé que mon rapport à la féminité est plutôt joyeux, positif et fort. Grâce à mon histoire, aux femmes et aux hommes qui ont marqués ma vie. Malheureusement ce n’est pas le cas de tout le monde. Aujourd’hui encore beaucoup de femmes n’assument pas ou même souffrent de leur féminité.

Lorsque j’ai entreprise ma reconversion professionnelle, je savais que les femmes et leur bien-être seraient ma priorité. Parce que j’ai à coeur d’apporter mon expérience et mon savoir à toutes celles qui sont prêtes à prendre en main leur santé, à devenir actrice de leur vie et se réapproprier leur corps.

« Nous sommes magnifiques, nous sommes géniales, nous sommes parfaites » comme dirait Tatiana Elle, ma formatrice.

Je rêve d’un monde où les femmes seront suffisamment persuadées de ces mots pour s’aimer vraiment et ne laisser personne les faire souffrir et leur manquer de respect.

En attendant, j’œuvre à ma manière, avec le yoga et la naturopathie, pour vous aider à vous réconcilier avec votre corps, votre vécu, à vous accompagner à chaque étape de votre vie de femme, avec toute ma bienveillance 😌

Pour les curieuses, le Yoga de la Femme c’est une approche basée sur une combinaison très complète de pratiques « féminines » –  Yoga des hormones, Yoga du visage, Yin yoga et postures de Hatha yoga – saupoudré de mudras, de points d’acupression et de techniques de respiration. Cette approche simple et accessible à tous les niveaux et pour tous les âges vous aidera à équilibrer votre système hormonal, à diminuer le stress, à rebooster votre charme et à vous reconnecter avec votre femme intérieure.

Je vous proposerai des cours de Yoga de la Femme à la rentrée, stay tuned !

PORRIDGE SALE

Une variante de la recette classique à laquelle on ne pense pas toujours et pourtant délicieuse! Facile et rapide à préparer, pour le dîner par exemple, quand on a un peu la flemme😉

La base : Faites chauffer du lait végétal (l’avoine est le plus neutre en goût) et un cube de bouillon de légumes dans une casserole et ajoutez les flocons d’avoine (pour 2 personnes ce sera 400 ml de lait végétal pour 6 CS de flocons d’avoine).

Laisser gonfler pendant quelques minutes, jusqu’à ce que le liquide soit absorbé. Puis stoppez le feu, incorporez les épices et les graines de votre choix (origan, basilic et graines de courge par exemple) et mélangez.

L’accompagnement : Vous pouvez ajouter par dessus les légumes de votre choix. Un accompagnement qui fonctionne bien (comme sur la photo) : des tomates, des tagliatelles de courgette (marinées dans l’huile d’olive et le citron) et un oeuf mollet.

Il ne reste plus qu’à déguster !

Pour ceux qui pensent que le porridge est une bouillie insipide, détrompez vous ! Si vous l’accommodez correctement, c’est une recette saine et gourmande qui se consomme aussi bien pour le petit déjeuner que pour un déjeuner ou un dîner.

Les flocons d’avoine sont riches en fibres qui facilitent le transit, augmentent la sensation de satiété et aident à contrôler la glycémie. Il existe des variétés « sans gluten » pour les personnes qui ne le supporte pas.

Ensuite, il suffit d’ajouter des graines pour le croquant (comme dirait Cyril Lignac 😂), des épices pour le goût et des morceaux de fruits ou de légumes selon que l’on opte pour une version sucrée ou salée.

Essayez et dites-moi ce que vous en avez pensé !