LUMIERE

Avec le changement d’heure, nous sommes bel et bien entrés dans l’automne.

Je vous propose aujourd’hui des astuces naturelles pour lutter contre la déprime saisonnière, liée au manque de luminosité (manquait plus que ça !) et raviver notre lumière intérieure !

La dépression saisonnière est un syndrome qui peut apparaître à l’approche de l’hiver, à mesure que la clarté extérieure diminue. Chez certaines personnes, le manque de lumière a un effet néfaste. Ils présentent alors des symptômes comme une humeur dépressive, de la fatigue chronique, une baisse de la libido, un besoin exagéré de sommeil, des réveils difficiles, des crises de boulimie ou un appétit anormalement grand, notamment pour le sucre et les glucides en général (pain, pâtes, pommes de terre, etc). 

La lumière joue un rôle important dans la régulation de l’horloge biologique interne. Celle-ci contrôle plusieurs fonctions du corps suivant des rythmes bien précis, comme les cycles d’éveil et de sommeil et la sécrétion de diverses hormones selon l’heure du jour (ou de la nuit). Lorsque la lumière pénètre dans l’œil, elle est transformée en signaux électriques qui, envoyés au cerveau, agissent sur des neurotransmetteurs dont la mélatonine.

La mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil, est une hormone produite naturellement par l’épiphyse (ou glande pinéale, au centre du cerveau) qui joue un rôle crucial dans le cycle éveil-sommeil. En temps normal, elle est inhibée durant le jour et libérée en cas d’obscurité (notamment à la tombé de la nuit) pour faciliter l’endormissement. Mais les dérèglements hormonaux causés par un manque de lumière peuvent être suffisamment importants pour entraîner des symptômes liés à la dépression saisonnière.

Pour limiter la production de mélatonine en journée, il faut donc s’exposer suffisamment à la lumière naturelle. Chaque jour, marcher 30 min ou plus en extérieur, prendre des bains de soleil lorsqu’il y en a, surtout au niveau du visage.

En complément, pour se booster et stimuler la production de dopamine (hormone starter du matin), faites du sport le matin ! Et prenez un petit déjeuner riche en protéines.

Stimulez aussi votre production de sérotonine (hormone du bien-être) en consommant régulièrement des aliments riches en tryptophane (précurseur de la sérotonine) : blanc de dinde, oeuf, banane, chocolat noir, noix et graines, riz complet, légumineuses, crucifères (brocoli, chou-fleur, chou de Bruxelles).

Toujours dans l’assiette, privilégier les omega 3 (poissons gras : sardines maquereaux, saumons) qui apaisent le système nerveux.

Enfin, la glande pinéale (qui gère les rythmes circadiens de l’organisme) est liée au 7 ème chakra en yoga (Sahasrara chakra – ou chakra couronne : sagesse, conscience, éveil), qui correspond à la zone située juste au dessus la tête. Pour la stimuler et la rééquilibrer énergétiquement, vous pouvez pratiquer des postures de yoga tels que le chien tête en bas ou la posture sur la tête. Autre solution : une méditation sur la couleur violette (rattachée à Sahasrara chakra) représentée par une boule d’énergie au dessus de la tête.

Prenez soin de vous 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s